Avez-vous un plan d’investissement ?

Après avoir évoqué dans mon dernier article la nécessité de déterminer clairement ses  objectifs, je vous propose de tracer les grandes lignes de ce que peut être un plan d’investissement.

S’il est évidemment propre à chacun, il est possible de répertorier des points communs qui permettront de vous guider.

Admettons (au hasard !) que votre objectif soit de quitter votre emploi pour vivre de vos revenus passifs.

Quel est votre objectif ?

Avant de vous lancer dans l’investissement immobilier ou même sur d’autres vecteurs d’investissement, il y a quelques questions fondamentales auxquelles il est INDISPENSABLE de répondre. Comme l’a écrit Sénèque, « il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ».

La première de ces questions est la suivante : quel est votre objectif ?

Investissement immobilier : les 10 choses à savoir avant de vous lancer (2ème partie)

Vous avez envie de vous lancer dans l’investissement immobilier mais vous vous posez toujours plein de questions. Voici 5 recommandations supplémentaires qui devraient vous aider à y voir plus clair.

6 – connaître les charges de copropriété.

Il s’agit d’un point souvent considéré comme secondaire par les investisseurs débutants. A tort, car ces charges peuvent « manger » une bonne partie de votre rentabilité. Ces charges sont d’autant plus importantes que le coût de l’énergie augmente depuis des années et que cette hausse est loin d’être terminée.
Ainsi, pour parler de ce que je connais, l’agglomération caennaise peut jouer des tours car le prix de nombreux appartements apparaissent raisonnables mais, quand on y regarde de plus près, il y un hic : les charges de copropriété. De nombreux appartements souffrent de charges allant jusqu’à 2500 euros, parfois 4000 !
Il vous faut donc vérifier le montant de ces charges, au mois ou à l’année et prendre cette somme en compte dans votre calcul de rentabilité. Il est également nécessaire de bien identifier ce qu’elles intègrent : eau, entretien des parties communes, des espaces verts, gardien, chauffage… Des charges « tout compris » ne peuvent évidemment être comparées avec juste l’eau froide et l’électricité des communs. Sachez que des équipements comme un ascenseur ou des espaces verts représentent un coût non négligeable et qu’ils grèveront votre rentabilité. Personnellement, nous avons rayé ces équipements de nos recherches, les axant davantage sur des petits immeubles sans jardin.

Investissement immobilier : les 10 choses à savoir avant de vous lancer (1ère partie)

1 – savoir être patient

Investir demande de la pondération, c’est d’ailleurs pour cela qu’il est toujours plus facile d’investir à deux : d’une part, votre surface financière est plus importante, d’autre part vous pouvez confronter vos points de vue avec votre partenaire. C’est d’ailleurs ce que nous faisons tout le temps ma compagne et moi. Personnellement, je suis assez fonceur et j’aurai une tendance à m’enflammer facilement (bien que je pense m’être un peu calmé avec l’expérience). Ma compagne est beaucoup plus modérée et aura tendance à vérifier de nombreux détails avant de s’engager.

Page7 sur 7« Première page34567