Apprendre à investir dans l’immobilier avant d’investir ?

Souvenez-vous. La première fois que vous avez voulu conduire seul. Vous n’aviez pas encore le permis mais un copain ou un membre de votre famille vous avait prêté ses clés « pour essayer ». Parce que oui il faut bien se lancer un jour.

Cette personne vous a expliqué sommairement les consignes et vous a proposé de lancer le moteur.

Heureusement, vous avez fait çà sur le parking d’un supermarché un dimanche après-midi. Pas trop risqué comme tentative. Mais suffisante pour vous donner quelques sueurs froides. Et conclure que vous n’étiez pas prêt pour vous lancer sur l’autoroute ou dans les embouteillages parisiens. Pas avant d’être formé et d’assurer davantage votre conduite.

Personnellement, j’ai en mémoire la 2 CV de mes parents avec ma mère à côté de moi – je vous l’ai déjà dit mes parents étaient loin de rouler sur l’or, donc ils ne possédaient que de vieilles guimbardes. Pas de conduite assistée, un freinage un peu mou et une boîte de vitesse à l’ancienne, juste à côté du volant.

C’était sympa mais loin d’être suffisant comme apprentissage.

L’investissement dans la pierre est une autre discipline qui nécessite d’être le mieux formé possible. Certaines personnes disent qu’il vaut mieux apprendre à investir dans l’immobilier avant d’investir.

Mais qu’est-ce qu’on entend par là ?

apprendre a investir

Le mauvais exemple

Oui je sais : vous vous dites que vous êtes prêt, que vous n’avez pas besoin de çà et puis vous êtes terriblement impatient de commencer à construire votre patrimoine et à gagner plus d’argent tous les mois.

Je le sais d’autant plus que je me disais exactement la même chose il y a quelques années. Je me suis même lancé. Bêtement, il faut bien l’avouer. Résultat : j’ai mis la main sur un bien qui me coûtait de l’argent tous les mois – environ 200 € de ma poche quand même !

Mais, à mes yeux, il y avait bien pire que de perdre de l’argent. Le plus grave c’est que j’y ai perdu beaucoup de temps et surtout ma motivation en a pris un sacré coup. Durant plusieurs années, je n’ai plus voulu entendre parler d’investissement immobilier. Pour être précis, pendant 3 ans. 3 années durant lesquelles j’aurais pu investir intelligemment et amortir mes investissements.

Finalement, j’ai « replongé » en 2013, un peu après la naissance de mon fils – j’en ai déjà parlé, cela a été l’élément déclencheur de mon côté.

Seulement, cette fois, pas question de sauter sur le premier bien venu. J’ai décidé de prendre un peu de temps pour apprendre à investir dans l’immobilier. Je me suis beaucoup documenté, j’ai passé des heures à lire des bouquins, à compiler des informations, à échanger avec des investisseurs aguerris… puis j’ai cherché à identifier la bonne affaire.

J’ai fini par mettre la main sur un F2 situé entre le centre ville et l’université de Caen pour 60 000 €. L’appartement était loué 520 € sans les charges et me laissait un petit cashflow mensuel de 35 €. J’en ai déjà parlé ici.

Cette fois, l’opération était bien meilleure. Et du coup, elle décuplait ma motivation pour continuer à investir et améliorer encore mes stratégies d’investissement (j’ai l’habitude de dire que l’investissement immobilier – comme toute discipline qui se respecte – est un apprentissage continu, il ne s’arrête jamais).

Pourquoi il est important d’apprendre à investir dans l’immobilier avant d’investir

Comme je l’ai expliqué, apprendre à investir dans l’immobilier vous permet de gagner sur quatre tableaux :

– le temps

Apprendre les bases de l’immobilier va vous faire gagner un temps fou. En fait c’est très simple : vous allez d’abord vous imprégner de la théorie avant de passer aux travaux pratiques.

Vous pouvez toujours faire l’inverse mais c’est comme vouloir monter un meublé sans mode d’emploi. Vous allez systématiquement perdre du temps, inverser des pièces voire casser du matériel en forçant et en maudissant l’imbécile qui a conçu ce meuble au rabais.

Que se passe-t-il après ? Vous re-démontez tout, prenez le temps de lire la notice pour enfin parvenir au bon résultat.

Vous l’aurez compris, si vous faites les choses à l’envers, vous risquez de produire un investissement bancale… Je ne compte plus le nombre de fois où je suis contacté par des personnes qui veulent « corriger » un mauvais investissement. Le hic c’est que ce n’est pas toujours faisable. Parfois, mieux vaut s’en séparer, quitte à perdre quelques milliers d’euros. Avant de repartir sur de bonnes bases.

Dur à entendre, je sais.

A l’inverse, avec un bon apprentissage, vous allez pouvoir anticiper les problèmes : quelle stratégie mettre en place pour détecter les affaires juteuses, comment choisir un bon locataire, comment investir sans se faire plumer par les impôts, quelle structure juridique utiliser…

L’immobilier est une matière incroyablement riche et complexe. C’est ce qui fait son charme 😛 . Et, croyez-moi : tout seul dans votre coin, vous ne penserez pas à tout.

– l’argent

apprendre à investir

C’est souvent l’argument numéro UN des personnes qui vous proposent des formations à prix d’or. Acheter leur formation est un investissement. Un investissement si fructueux qu’ils vous vendent çà entre 1000 € et 2000 €. Certains vont même jusqu’à 2500 €…

Je vais essayer d’être clair une bonne fois pour toute sur ce sujet : oui, vous allez gagner de l’argent en vous formant au préalable (ou éviter d’en perdre) mais je vends également des formations. Alors suis-je crédible pour vous dire cela ? Je ne suis pas le mieux placé pour répondre à cette question. Pour cela, je vous laisse consulter les avis des personnes qui ont acheté mes formations.

Quoiqu’il en soit, je ne vais pas vous faire croire que je vous rends service de manière désintéressée. J’y trouve également mon compte… tout en proposant un rapport qualité/prix imbattable 😆 .

Le sujet étant évacué, il est indéniable que, à l’issue d’une bonne formation, si vous mettez la bonne stratégie en place, vous allez, dès votre premier investissement, mettre la main sur une opération dégageant du cashflow.

A l’inverse de 95 % des autres « investisseurs » qui, comme moi il y a quelques années, mettent la main au pot tous les mois pour compenser une trésorerie négative… Tout en se satisfaisant de la chose car ces « investisseurs » se disent qu’ils feront une plus-value à la sortie et c’est à ce moment qu’ils gagneront de l’argent.

Si vous hésitez entre plusieurs programmes, je vous ai listé les critères les plus importants à mes yeux. Et, avant de vous décider, vous pouvez également suivre cette formation gratuite.

– la motivation

Je pourrais également parler d’énergie. Ce que vous devez avoir en tête c’est qu’un échec va forcément jouer sur votre moral. Normal, cela vous tire vers le bas. Et, comme tout être humain, vous n’avez pas envie de connaître à nouveau ce sentiment désagréable. Vous allez refuser d’investir dans la pierre à nouveau.

A l’inverse, une opération réussie vous tire vers le haut. C’est gratifiant vis-à-vis de soi-même mais également par rapport à votre entourage. « Tu arrives à gagner de l’argent avec l’immobilier ? Mais comment fais-tu ? Explique-moi s’il te plaît ! » Voilà le genre de réaction que votre succès va susciter.

A l’inverse du sempiternel « tu vois, je te l’avais bien dit, investir c’est risqué ».

– l’intelligence financière

Et puis, il y a un quatrième élément qui vaut son « pesant de cacahuètes » : l’intelligence financière.

C’est quoi ce truc ? C’est simplement le fait que vous allez vous enrichir intellectuellement, avoir une approche à la fois plus précise et plus globale de l’investissement immobilier.

Comme vous le savez, ce n’est pas à l’école qu’on apprend à gérer ou à « faire » de l’argent. Il faut se débrouiller tout seul dans son coin, tant bien que mal.

Si vous décidez d’apprendre les bases de l’immobilier, vous allez mettre le pied à l’étrier et devenir « plus intelligent » que la plupart des gens. Je mets des guillemets car, encore une fois, je parle d’intelligence financière, que l’on soit bien d’accord.

Réfléchissez une seconde : qui dans votre entourage est capable de vous expliquer dans le détail comment réussir une opération réussie dans la pierre ? Et quand je parle de réussir un investissement, il s’agit d’une opération à cashflow positif, cela va de soi.

Réponse : personne ou très peu.

Halte aux marchands de soupe

Certains d’entre vous vont me dire « oui tu nous dis qu’il faut apprendre à investir dans l’immobilier parce que tu vends des formations et que tu essaies de nous les refourguer ! »

Je ne vais pas vous mentir : si vous décidez d’acheter une de mes formations, je ne vais pas m’en plaindre puisque je vais gagner de l’argent.

Mais c’est un marché gagnant / gagnant. Si vous parcourez le blog ou ma chaîne Youtube, vous vous apercevrez que je transmets déjà beaucoup d’informations utiles pour réussir vos investissements. Vous pouvez vous faire une idée alors de la qualité de mon contenu payant où je vais bien plus en profondeur et en technicité pour ceux qui le souhaitent.

Maintenant je ne vais pas vous mentir, sur Internet il y a énormément de ressources gratuites pour vous faire progresser. Trop même : reste à savoir si vous avez le temps de faire toutes les recherches, de les trier, les organiser, les assimiler pour les mettre à profit.

Entre le contenu gratuit et le contenu payant, je dirais que vous arriverez sans doute à destination dans les deux cas mais avec le premier vous emprunterez les routes départementales, alors qu’avec le second, le trajet sera plus direct et par autoroute 🙂 .

Restons modeste !

apprendre les bases de l'immobilier

J’en ai parlé un peu plus haut : l’école ne nous apprend absolument RIEN sur la façon de gagner de l’argent ou simplement sur comment gérer son argent.

On peut le déplorer ou s’en féliciter mais le résultat est là : quand vous avez terminé vos études, vous ne savez rien à ce propos.

J’ai tendance à considérer que l’entrée dans la vie professionnelle « casse » cette capacité à apprendre. Bien-sûr on a encore des choses à assimiler dans son travail mais, une fois ces éléments digérés, on a tendance à considérer que c’est « acquis ». Plus besoin d’apprendre. Un peu comme si on avait la science infuse. Et puis, on est des adultes : un adulte çà sait à peu près tout non ?

Restons modeste : il y a ENORMEMENT de choses à apprendre, en particulier dans l’immobilier. Voyons cela comme un challenge !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagner de l'argent avec l'immobilier ?

Copiez la stratégie qui m'a permis de multiplier par 5 le cashflow de l'un de mes biens !

(gratuit et sans inscription)

Non, je n'ai pas besoin de gagner plus d'argent.

Découvrez les 10 ASTUCES indispensables en immobilier qui me permettent de gagner
Plus de 6 500€ /mois de loyers

Entrer votre adresse email pour recevoir Le Guide "10 ASTUCES indispensables pour réussir votre INVESTISSEMENT IMMOBILIER" immédiatement...