prix diagnostic immobilier

Coût diagnostic immobilier : quel tarif prévoir ?

Si vous me suivez de longue date, vous savez ce que je pense de la valeur technique des diagnostics immobiliers…

Ce qui est ennuyeux c’est que :

1/ ils sont obligatoires, vous ne pouvez donc pas y couper. Que vous louiez ou que vous vendiez, vous ne pourrez pas faire sans – c’est le législateur qui l’a dit dans sa grande sagesse 🙄 

2/ ils sont la base sur laquelle le législateur (encore lui, tiens) va s’appuyer pour discriminer les logements énergivores (et à terme classés indécents) des autres.

Oui c’est ce que l’on appelle une grosse aberration. Même si les objectifs sont parfaitement louables (l’environnement et la lutte contre la précarité énergétique), l’enfer est pavé de bonnes intentions…

Alors, puisque l’on ne peut pas faire autrement, allons-y. Mais quel est le coût des diagnostics immobiliers ? A vrai dire il n’y a pas de réponse simple à cette question car tout dépend d’une combinaison de critères parmi lesquels on trouve la surface du bien et les tarifs pratiqués par les diagnostiqueurs (ces tarifs ne sont pas réglementés à ce jour). On va plutôt évoquer des fourchettes de prix par conséquent.

Je vais également vous livrer quelques pistes pour réduire le tarif des diagnostics immobiliers.

prix diagnostic immobilier

 

Coût des diagnostics obligatoires pour la location

Le Diagnostic de Performance Energétique – DPE

Comptez entre 100 € et 140 € suivant la surface du bien.

Sa durée de validité est de 10 ans mais refaites le si vous avez engagé des travaux permettant d’améliorer le résultat !

Le Constat de Risque d’Exposition au Plomb – CREP

Le prix varie entre 120 € et 250 €.

Le diagnostic amiante

Comptez de 70 € pour un studio à 150 € pour un F5.

Il est obligatoire pour tous les immeubles ayant un permis de construire antérieur au 1er juillet 1997.

Si aucune trace d’amiante n’a été relevée, sa validité est illimitée.

Le diagnostic électrique

Suivant la surface, il vous faudra payer de 70 € à 150 €.

Autrement appelé état de l’installation intérieure de l’électricité, celui-ci est obligatoire si l’installation a plus de 15 ans. Ce diagnostic est valide durant trois ans.

Ha j’ai une petite anecdote à ce sujet. Je ne résiste pas à l’envie de vous la raconter !

J’ai revendu un de mes appartements il y a quelques temps. J’y avais fait quelques travaux, notamment la refonte complète du système électrique : certains câbles étaient encore en coton ! Du coup, je fais signe à mon électricien et il me refait ça tout beau, tout propre et surtout aux normes.

Hé bien, vous le croirez si vous voulez mais le diagnostic électrique que j’ai fait réaliser avant la vente comportait plus d’anomalies que celui que j’avais à l’achat :mrgreen: Quand je vous dis qu’il y a des petits soucis de fiabilité…

Le diagnostic gaz

Son tarif est d’une centaine d’euros.

Autrement dénommé état de l’installation intérieur du gaz, il est obligatoire si l’installation a plus de 15 ans. Il est valable trois ans.

Etant d’un naturel un peu paranoïaque, je fais toujours intervenir un artisan sur les réseaux électriques et gaz pour tout remettre aux normes. Je vous recommande également de faire passer Qualigaz pour qu’il vous remette un certificat de conformité. Comptez près de 200 € mais c’est un peu l’équivalent du Consuel !

Etat des Risques et Pollutions – ERP

Il s’agit de l’ancien état des risques naturels, miniers et technologiques.

Parfois offert, son prix tourne autour de 30 €. Vous pouvez aussi le récupérer gratuitement ici.

Le diagnostic bruit

Votre logement est concerné s’il est à proximité d’un aéroport ! Comptez une centaine d’euros.

diagnostic immobilier / prix que choisir

Coût des diagnostics obligatoires pour la vente

Ils sont aujourd’hui regroupés dan le dossier unique ou Dossier de Diagnostic Technique (DDT).

Le diagnostic amiante

Je vous renvoie à qui est expliqué un peu plus haut.

Le diagnostic assainissement non collectif

Si le bien que vous vendez n’est pas raccordé au tout à l’égout, vous devez faire réaliser ce diagnostic qui est valide trois ans.

Il vous en coûtera entre 100 € et 150 € suivant les communes puisque la particularité de ce diagnostic est qu’il est réalisé par les services publics d’assainissement non collectif de la ville (SPANC).

Le diagnostic électrique

Encore une fois, je vous invite à relire le passage au dessus.

L’ERP

Cet état ne doit pas avoir plus de 6 mois au moment de la signature de la promesse de vente.

Le diagnostic mérule

Il n’est obligatoire que sur certaines zones désignées par arrêté préfectoral. Il s’agit d’un diagnostic assez cher : entre 200 € et 400 € suivant la surface à inspecter.

Le diagnostic Loi Carrez

Il permet d’attester de la surface du bien, j’en ai déjà parlé ici. Il vise tous les lots que vous détenez en copropriété. Sa durée de validité est permanente.

Son prix varie entre 80 € et 120 €.

Le DPE

dont j’ai parlé plus haut 🙂 

Le diagnostic plomb

Comptez de 90 € à 300 €.

Il concerne tous les immeubles bâtis avant le 1er janvier 1949. Il est valable de façon permanente sauf si certains seuils de plomb ont été dépassés (une année dans ce cas).

Le diagnostic termites

Les prix varient de 70 € à 200 €.

Comme pour la mérule, il n’est obligatoire que dans les zones visées par arrêté préfectoral.

Attention, il n’est valable que six mois !

L’étude géotechnique

Elle ne concerne que les terrains constructibles. Sa durée de validité est de 30 ans.

Des tarifs à géométrie variable

coût diagnostic immobilier

Le coût des diagnostics immobiliers varient suivant la surface du bien (et donc la masse de travail pour le diagnostiqueur) mais également en fonction du type de diagnostic demandé.

Ce prix varie également en fonction de l’endroit où vous êtes : il peut varier du simple au double !

En fait, plus il y a de concurrence, plus les tarifs vont baisser. Les meilleures affaires de ce point de vue sont à Paris : c’est assez exceptionnel pour être souligné 😉 

Pourquoi ce montant pour faire des diagnostics ?

On trouve toujours que l’on paie trop cher mais, si on se met à la place du diagnostiqueur il faut compter :

– son déplacement : plus il a de route à faire, plus cela va augmenter le tarif du diagnostic immobilier.

– le temps passé sur les lieux à réaliser les diagnostics puis à rédiger les rapports.

– l’amortissement du matériel.

– son assurance.

– sans parler des charges et autres impôts que le diagnostiqueur doit régler – comme tout le monde !

Comment réduire le coût des diagnostics immobiliers ?

Il n’y pas de solution miracle : faites jouer la concurrence. Et optez pour un pack de plusieurs diagnostics, cela vous permettra d’obtenir une jolie ristourne !

Dans ce dernier cas, comptez entre 300 € et 500 €.

Et, comme souvent, ne soyez pas trop pressé car si vous souhaitez obtenir vos diagnostics rapidement, cela présentera forcément un coût.

Ceci dit, attention à trop vouloir chercher un diagnostic immobilier pas cher : il se pourrait que la bonne affaire ne cache des choses moins avouables – telle qu’une absence d’assurance par exemple.

Enfin, pour rappel, le coût des diagnostics immobiliers est une charge que vous pouvez imputer sur vos revenus fonciers si vous faites de la location. Si vous revendez, ce montant sera défalqué de votre plus-value.

Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez les 10 ASTUCES indispensables en immobilier qui me permettent de gagner
Plus de 6 500€ /mois de loyers

Entrer votre adresse email pour recevoir Le Guide "10 ASTUCES indispensables pour réussir votre INVESTISSEMENT IMMOBILIER" immédiatement...