Devenir mandataire immobilier et changer de vie

Si vous êtes vraiment mordus à l’immobilier et que vous avez besoin de votre « dose » quotidienne, il est peut-être temps de songer à en faire votre nouveau métier.

Devenir mandataire immobilier est une piste à creuser. Ce concept importé (encore une fois) des Etats-Unis est en plein essor. Il permet de faire peu ou prou la même chose qu’un agent immobilier… avec moins de contraintes puisque vous travaillez à domicile et organisez votre agenda comme bon vous semble.

Il est donc plus facile et moins risqué de se lancer comme mandataire immobilier que d’ouvrir sa propre agence.

Certains grincheux vont me dire que c’est de la concurrence déloyale, de “l’uberisation” économique… Mais la réalité semble bien plus nuancée comme vous allez le voir dans cet article.

Le métier de mandataire immobilier paraît tout indiqué si vous avez envie de bousculer vos habitudes et de sortir de votre zone de confort. D’ailleurs, vous n’êtes pas obligé de démissionner : si votre emploi actuel vous le permet vous pouvez vous lancer à temps partiel dans cette nouvelle activité.

devenir mandataire immobilier

Mandataire immobilier, qu’est-ce que c’est ?

Le mandataire immobilier exerce les mêmes fonctions qu’un agent immobilier mais n’est pas un agent immobilier…

C’est un peu comme la publicité Canada Dry si vous vous en souvenez 🙂 .

Le mandataire travaille au bénéfice d’une agence immobilière ou d’un réseau d’agences. Attention, il s’agit d’un partenariat, aucun lien hiérarchique n’existe entre le mandataire et l’agence partenaire (du moins officiellement).

 Concrètement il va :

– prospecter pour trouver de nouveaux biens à vendre (ou à louer).

– signer de nouveaux mandats après avoir évaluer les biens.

– proposer les biens à la vente.

– réaliser les visites.

– apporter des conseils en tant que professionnel de l’immobilier.

– aider à la négociation pour les deux parties.

– participer aux formalités liées à la vente.

En revanche, il ne peut pas rédiger de compromis de vente, contrairement à un agent immobilier ou au notaire évidemment. Il ne pourra pas davantage recevoir des fonds tel qu’un séquestre.

Pour entretenir la confusion, il arrive que certaines personnes parlent même d’agent mandataire immobilier. Une sorte d’être hybride 🙂 . J’en reparle un peu plus loin.

Contrat de mandataire immobilier

Je vous ai expliqué que devenir mandataire immobilier nécessite de disposer d’un partenariat avec une agence ou un réseau.

Il faut donc contracter un mandat avec l’un ou l’autre. C’est d’ailleurs pour cela que l’on parle de « mandataire immobilier », l’agence ou le réseau étant le « mandant ».

Un certain nombre de clauses sera prévu dans ce contrat de mandataire immobilier : étendue des compétences dévolues, rémunération, éventuelle clause de non concurrence…

Comment devenir mandataire immobilier ?

Comme je l’ai indiqué précédemment, vous n’avez pas besoin d’un diplôme contrairement à l’agent immobilier qui doit disposer d’un BAC +3 ou BTS professions de l’immobilier.

Néanmoins, la loi ALUR dispose que vous avez une obligation de suivre une formation continue de 14h00 chaque année ou de 42 heures sur trois années.

Cette formation vous sera proposée par l’agence ou le réseau partenaire.

Vous pouvez donc démarrer très vite après avoir noué un partenariat avec une agence immobilière ou un réseau et déposé vos statuts de création de micro entreprise auprès du greffe du tribunal de commerce.

Il vous faudra également récupérer une attestation de collaborateur d’agence délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) et souscrire une assurance civile en responsabilité professionnelle.

Ceci dit, entre le moment où vous lancerez votre activité et celui où vous toucherez votre première commission il s‘écoulera facilement 6 mois – ne serait-ce que par le biais du délai entre un compromis de vente et l’acte authentique (entre 2 et 3 mois) puis entre l’acte authentique et le versement de votre commission (même délai de 2 à 3 mois) par votre partenaire (agence ou réseau immobilier). Il vous faudra prévoir un fond de lancement de quelques milliers d’euros : cela vous permettra de lancer sereinement votre activité.

Statut du mandataire immobilier

statut mandataire immobilier

C’est notamment ici que l’on va réussir à distinguer le mandataire immobilier de l’agent immobilier.

Pour devenir mandataire immobilier, il faut que vous demandiez le statut de micro entrepreneur. C’est déjà une différence fondamentale avec l’agent immobilier qui dispose du statut de salarié.

Le statut de micro entreprise a cet avantage que vous ne payez des charges sociales et des impôts que lorsque vous commencez à générer du chiffre d’affaires. Cette souplesse fait sa force, surtout quand vous débutez.

Le mandataire immobilier n’a pas besoin de diplôme particulier. En revanche il doit être inscrit au registre spécial des agents commerciaux – ce qui pourrait expliquer que l’on parle aussi d’agent mandataire immobilier.

Qu’en est-il de la fameuse carte « T » ? Le mandataire immobilier ne dispose pas de cette carte professionnelle (contrairement aux agents immobiliers). Mais il peut se prévaloir de la carte d’une agence avec laquelle il aura noué un partenariat.

Pour info, la carte « T » permet de signer des compromis de vente (ou des baux de location) et de toucher directement des commissions.

Ceci dit, il aura quand même l’obligation de disposer d’un autre carte : la « carte blanche » ou attestation de collaborateur immobilier. Cette carte lui permet d’être habilité à réaliser des recherches de biens pour un acquéreur dans le cadre d’un mandat de recherche.

Ce sera à l’agence ou au réseau partenaire d’en faire la demande auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie. Le coût de la carte est de 55 €.

On voit bien que devenir mandataire immobilier vous classe davantage dans une dynamique entrepreneuriale que lorsque vous êtes agent immobilier.

Peut-on être mandataire immobilier salarié ?

Comme je viens de l’expliquer, la plupart des mandataires sont des micro entrepreneurs. Mails il est possible (et exceptionnel) d’être salarié via un portage salarial.

Combien gagne un mandataire immobilier ?

La commission du mandataire immobilier varie suivant les partenariats qu’il a noués. Elle sera d’environ 50 % avec une agence immobilière et de 70 % avec un réseau.

Cette rémunération va varier en fonction d’autres critères :

  • dynamisme du marché immobilier. Les années 2017 à 2020 ont été hyper favorables. Rien ne dit que ce sera encore le cas suite à la crise du Covid-19… Mais il va également y avoir moins de concurrence puisque l’on peut penser que bon nombre d’agents et de mandataires immobiliers « opportunistes » changeront de métier en cas de difficultés 🙁 
  • votre implication dans le travail. Les résultats vont diverger suivant votre motivation et votre temps passé à écumer le marché immobilier local.
  • votre expérience. Si vous avez déjà une expérience professionnelle ou personnelle dans l’immobilier, vous serez plus vite opérationnel. De même, si vous disposez déjà d’un bon réseau, il vous permettra de dégager plus rapidement des revenus.

Quels sont les avantages à devenir mandataire immobilier ?

Avantages pour le mandataire

Le premier (et le plus évident) sera de devenir votre propre patron. Vous pourrez gérer votre emploi du temps, vos objectifs ou votre façon de travailler comme bon vous semblera, sans avoir de compte à rendre à personne !

Mais la liberté a un prix. Et ce prix s’appelle responsabilité : vous ne devez compter que sur vous-mêmes pour assurer votre train de vie.

Autre avantage : vous travaillez de chez vous. Cela peut présenter un intérêt si vous devez concilier vie professionnelle et impératifs familiaux par exemple. A noter néanmoins que certains mandataires immobiliers travaillent dans des bureaux voire même en agence.

Le niveau de commission constitue également un atout non négligeable – comme nous venons de le constater. 

Avantages pour les clients

Le mandataire immobilier doit faire face à des frais de fonctionnement plus réduits qu’une agence traditionnelle du simple fait qu’il travaille depuis chez lui.

Cela lui confère un avantage concurrentiel indéniable et lui permet de pratiquer des niveaux d’honoraires plus bas : de l’ordre de 3 à 5 % contre 6 à 7 % pour un agent immobilier traditionnel.

Avantages pour les agences

Enfin, les agences immobilières y trouvent également un intérêt puisque un mandataire immobilier indépendant coûtera bien moins cher qu’un agent immobilier classique. 

Quels sont les inconvénients à devenir mandataire immobilier ?

Le premier inconvénient est que vous n’avez pas de salaire garanti comme un salarié classique d’une agence. Encore une fois tout dépend de vous. C’est souvent ce qui refroidit bon nombre de personnes.

Autre inconvénient : si vous souhaitez devenir agent immobilier, vous ne pourrez pas vous prévaloir de votre expérience en tant que mandataire. Il vous faudra donc repasser par la case diplôme dont j’ai parlé précédemment. Tandis qu’un salarié d’agence immobilière pourra se prévaloir de cette expérience pour devenir agent immobilier.

Enfin, il faut aimer le travail en solo. Etre autonome n’est pas forcément fait pour tout le monde 😛 .

Faut-il travailler avec une agence ou un réseau ?

honoraire mandataire immobilier

Comme vous l’avez vu, le réseau vous donnera une commission de mandataire immobilier plus importante.

Mais il y aura également une contrainte : vous travaillerez davantage en solo et vos ventes seront sans doute moins fréquentes. En effet, si vous travaillez avec une agence immobilière, un bien que vous avez fait « rentrer » à la vente pourra être vendu par un collègue de l’agence. Dans ce cas, la plupart du temps, vous toucherez 25 % de commission. En tant que mandataire, votre commission sera plus importante mais vous devrez gérer vos transactions de A à Z.

Il est également important de relever que vous devrez régler une redevance mensuelle à votre réseau d’environ 200 € hors taxes. Il arrive en plus que le réseau facture des frais de dossier sur chaque vente.

Que vous optiez pour une agence ou un réseau, vous aurez accès à des outils (logiciels, supports de communication…) ainsi qu’à des formations.

Au final…

Personnellement, j’ai déjà été sollicité à plusieurs reprises par des réseaux immobiliers afin de devenir mandataire immobilier – particulièrement par les réseaux spécialisés dans l’investissement locatif. Bizarre non ? 😆 

Je n’ai jamais donné suite. Pourquoi ? Tout simplement parce que les journées ne font que 24 heures ! Entre ma vie professionnelle, familiale, mes investissements et la rédaction du blog, mes journées sont déjà bien assez chargées. Et j’y ai trouvé un équilibre qui me convient. 

Et vous, devenir mandataire immobilier pourrait-il vous intéresser ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagner de l'argent avec l'immobilier ?

Copiez la stratégie qui m'a permis de multiplier par 5 le cashflow de l'un de mes biens !

(gratuit et sans inscription)

Non, je n'ai pas besoin de gagner plus d'argent.

Découvrez les 10 ASTUCES indispensables en immobilier qui me permettent de gagner
Plus de 6 500€ /mois de loyers

Entrer votre adresse email pour recevoir Le Guide "10 ASTUCES indispensables pour réussir votre INVESTISSEMENT IMMOBILIER" immédiatement...