Retraites : vous y croyez encore ?

imgscan-contrepoints-236-retraite-à-60-ans-1005x1024

Pour les personnes qui vivraient dans un univers parallèle, ou plutôt dans l’ancien monde, l’actualité nous rappelle de plus en plus fréquemment une vérité qui fait mal : le système de retraite tel qu’on le connaît aujourd’hui est en train de sombrer.

Si certains préfèrent jouer les naïfs ou porter des oeillères, c’est leur choix. Pour ma part, je maintiens qu’ il est urgent d’envisager un plan B. Si vous avez moins de 40 ans (voire moins de 45), je vous invite à vous sentir concernés !

Car le constat est mathématique :

– les dépenses de retraite croissent significativement plus vite que l’économie française.

– dans les années 1960, on dénombrait 4,4 actifs pour 1 retraité, en 2011 c’est 1,7 pour 1, en 2040 ce sera 1,4 pour 1.

– au 1er trimestre 2015, le régime général de retraite présentait un solde négatif de près de 3 milliards d’euros.

Par ailleurs, il faut arrêter de se leurrer : aucun homme politique n’aura les couilles – euh pardon, le courage – de remettre complètement à plat le système. La France est un pays trop corporatiste, et comme le disait Michel Rocard, cette réforme a de quoi « faire sauter plusieurs gouvernements ».

De plus, il semble que certains fonds de gestion ne soient pas très « clean » : http://www.leparisien.fr/economie/retraites/la-justice-enquete-sur-la-complementaire-retraite-des-fonctionnaires-28-07-2015-4975319.php.

Ce type d’article me fait toujours réagir. Ce qui me surprend c’est que nos concitoyens attendent trop (tout?) de l’Etat ou d’un organisme censé gérer au mieux leurs intérêts financiers. Certains appellent cela la culture de l’assistanat. Personnellement, cela me fait penser aux enfants à qui l’on doit tenir la main quand il faut traverser la route…

Il serait sans doute bénéfique pour les Français d’investir un peu de temps et d’argent dans leur éducation financière afin d’avoir leur propre stratégie d’allocation d’actifs, a minima d’éviter de se faire avoir par ce type de fonds.

En résumé : faites preuve d’initiative et de créativité si vous ne voulez plus avoir peur de l’avenir !

Dans ce contexte, l’investissement immobilier reste plus que jamais une solution alternative voire de substitution. C’est mon credo. Je ne mise absolument pas sur le bénéfice d’une pension à l’âge légale de liquidation de mes droits.

D’ailleurs, mon employeur (administration d’Etat) est proprement incapable de me proposer une estimation de ma pension. On m’a répondu que c’était trop tôt ! Sous-entendu : continue à bosser et ne te pose pas de questions !

femme travail dodo

Commentaires (7)
  1. Bob août 17, 2015
    • Paul août 18, 2015
  2. Xavier août 17, 2015
    • Paul août 20, 2015
  3. Pierre et Gwen septembre 19, 2015
    • Paul septembre 19, 2015
  4. Jean12 mars 9, 2016

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagner de l'argent avec l'immobilier ?

Copiez la stratégie qui m'a permis de multiplier par 5 le cashflow de l'un de mes biens !

(gratuit et sans inscription)

Non, je n'ai pas besoin de gagner plus d'argent.

Découvrez les 10 ASTUCES indispensables en immobilier qui me permettent de gagner
Plus de 6 500€ /mois de loyers

Entrer votre adresse email pour recevoir Le Guide "10 ASTUCES indispensables pour réussir votre INVESTISSEMENT IMMOBILIER" immédiatement...