Aller au contenu

Faut-il acheter un abri anti atomique ?

  • par
abri anti atomique

Le sujet peut paraître étonnant sur un blog dédié à l’investissement immobilier.

Mais la réalité nous rattrape parfois comme un boomerang. Depuis l’invasion russe en Ukraine, les Français sont plus frileux dans leur projet d’investissement dans la pierre. Et on peut comprendre que cela freine un peu les ardeurs. Néanmoins, il existe un type de logement un peu particulier sur lequel la demande explose (sans jeux de mots) : l’abri anti atomique.

abri anti atomique

Qu’est ce qu’un abri anti atomique ?

Comme son nom l’indique, ce type de logement permet de survivre à une attaque nucléaire, mais également radiologique, biologique ou chimique.

Cette cellule enterrée doit faire au moins 15 m² pour accueillir une famille de 4 personnes durant plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Construit en béton armé, l’abri doit se situer non loin de votre maison afin d’être rapidement accessible. Par conséquent, si on vous propose un abri anti atomique en container, sachez que sa résistance sera loin d’être optimale.

Sachez également pour la petite histoire que l’URSS a construit plusieurs abris anti atomiques collectifs tandis que les Etats-Unis faisaient le choix d’inciter à la construction d’abris individuels – ou plutôt familiaux.

Construire un abri anti atomique soi-même ?

Il s’agit d’une construction assez technique : souterraine, nécessitant des sas d’entrée et de décontamination, un système de ventilation et de filtration d’air, une sortie d’urgence, un système de communication vers l’extérieur (pas sûr que les portables fonctionnent encore), des filtres à charbon actif contre le rayonnement nucléaire…

Bref, si vous avez l’âme d’un ingénieur en bâtiment spécialisé dans les risques NRBC, pourquoi pas ?

Sinon, vous risquez d’édifier un abri anti atomique qui ne sera pas forcément très robuste ou vivable.

Au préalable, il vous faudra vérifier le plan local d’urbanisme et faire une déclaration de travaux pour un abri inférieur à 20 m² ou demander un permis de construire au-delà. C’est ici qu’il est conseillé de ruser auprès des autorités et de ne jamais préciser qu’il s’agit de la construction d’un abri anti atomique mais d’un cellier, d’une cave ou autre. Pourquoi ? Tout simplement parce que, si la guerre atomique est engagée, tous vos voisins voudront venir dans votre abri.

Cela peut paraître extrêmement violent comme réflexion – et ça l’est – mais prenez conscience que si ces évènements devaient arriver, l’homme redeviendrait une sorte d’animal et renouerait avec ses instincts les plus primaires. Relisez l’excellent roman de Cormac McCarthy, La Route, pour vous en convaincre.

Quel est le prix d’un abri anti atomique ?

Accrochez- vos ceintures car les prix sont élevés. Comptez facilement 80 000 € pour un simple abri de 20 m².

Il n’y a pas de plafond tarifaire pour des logements plus grands voire pour un abri anti atomique de luxe. Hé oui, il paraît que certains disposent d’une salle de cinéma, d’un jacuzzi ou même d’un piano à queue dans leur abri !

De plus, la flambée du prix des matières premières liée à l’épidémie de Covid n’arrange rien… Ajoutez à cela la demande en abri anti atomique qui est très forte et vous assistez à un phénomène bien connu de hausse des prix lié en partir à ce déséquilibre offre / demande.

Sachez que certaines personnes achètent un abri en famille ou entre amis pour partager les coûts.

Par ailleurs, il y aura d’autres dépenses à prévoir : médicaments, trousse de secours, récepteur radio, nourritures et eau en très grande quantité, meubles…

Et l’investissement dans tout ça ?

Au risque de paraître cynique, certaines personnes investissent dans ce type de projet.

Vous avez tout d’abord les entreprises qui installent ces abris. On dénombre ainsi quelques fabricants d’abri anti atomique en France.

En tant que propriétaire d’abri, vous pouvez également louer une partie de celui-ci – s’il est suffisamment grand. Ces derniers temps, une place se réserve au prix de 10 000 € pour une durée de 5 ans.

Cela peut paraître élevé mais il faut dire que la demande dépasse largement l’offre en France qui est un des pays les moins bien pourvus en installation de ce type 🙄 . Tout le contraire de la Suisse où chaque habitation doit disposer de son propre abri.

Autre question qu’un investisseur peut se poser : est-ce que la présence d’un abri anti atomique apporte une plus-value en cas de revente ?

Personnellement j’y vois un plus mais, comparé au coût d’installation évoqué plus haut, vous ne rentrerez pas dans vos frais.

En revanche, cela peut rassurer les plus inquiets d’entre nous. Et, si la guerre nucléaire n’éclate pas, vous pourrez toujours utiliser cet abri comme chambre d’amis ou pour entreposer des objets précieux. Vous pourrez également imaginer en faire un Airbnb plutôt original.

Au final…

Comme vous l’avez vu, bénéficier d’un abri anti atomique est (malheureusement) assez tendance…

Ayez conscience que, derrière les contraintes financières et techniques, se pose une question d‘ordre existentielle et même philosophique : avez-vous envie de vivre (ou survivre) dans un monde dévasté par une guerre thermonucléaire ? Serez-vous en mesure de résister psychologiquement à ce confinement durant plusieurs semaines voire plusieurs mois ?

Personnellement, cela ne constitue pas un objectif. Par conséquent, j’imagine davantage creuser une partie de mon jardin pour y entreposer mon vin 😛 .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *