Aller au contenu

Quel est le salaire d’un mandataire immobilier ?

  • par
alaire du mandataire immobilier

Le secteur immobilier vous intéresse et vous souhaitez en faire votre profession ? Seulement, voilà, vous voulez avoir une estimation précise du salaire d’un mandataire immobilier avant de franchir le pas. Ne cherchez plus ailleurs ! Dans cet article, nous vous proposons une piste pour que vous puissiez avoir une idée de la rémunération de ce professionnel de l’immobilier.

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Les missions d’un mandataire immobilier sont très proches de celles d’un agent immobilier. Cependant, ces deux professionnels n’exercent pas leur métier dans les mêmes conditions.

Un mandataire immobilier est un agent commercial indépendant qui travaille pour le compte d’un agent immobilier titulaire d’une carte T (carte professionnelle) ou pour un réseau d’agences immobilières.

Il exerce son activité en tant qu’indépendant, notamment sous le statut de micro-entrepreneur ou de dirigeant de sa propre société. Il n’y a pas de lien de subordination entre l’agence ou le réseau et le professionnel immobilier en question.

En effet, un mandataire immobilier joue les mêmes fonctions qu’un agent immobilier. Il est en mesure de mettre en relation les acheteurs et les vendeurs ou les bailleurs et les locataires. Il gère également la promotion, la prospection des biens, la négociation ainsi que le suivi client.

La seule différence d’un mandataire par rapport à un agent immobilier réside dans le fait qu’il ne peut pas signer un compromis de vente. Seul un professionnel de l’immobilier disposant d’une carte T peut le faire. Voilà pourquoi il travaille pour le compte d’un mandant, soit une agence immobilière, soit un réseau.

D’ailleurs, ces structures doivent lui apporter leur soutien pour que le mandataire immobilier puisse exercer son métier. Ils doivent mettre à sa disposition les outils de vente et les supports administratifs nécessaires et, si besoin, ils peuvent lui proposer une formation.

En contrepartie, lorsqu’il réalise des transactions, le mandataire immobilier est rémunéré sous forme de commissions, mais il doit également verser un forfait mensuel à l’agence partenaire en échange de ses services.

alaire du mandataire immobilier

Un mandataire immobilier est payé sous forme de commission par vente

L’agent mandataire indépendant ne peut pas prétendre à un salaire fixe. Sa rémunération dépend entièrement du travail qu’il fournit. Donc, il est payé sur ses résultats. Voilà pourquoi le métier de mandataire immobilier ne cesse d’attirer de nombreuses personnes.

Entre 40 % et 50 % auprès d’une agence immobilière

Les honoraires d’une agence peuvent être payées par le vendeur, par l’acheteur ou par les deux en fonction du contrat. Ils représentent la rémunération du travail du personnel de l’agence, y compris le mandataire immobilier, pour avoir mené la transaction immobilière à terme.

Cependant, il convient de noter que ces honoraires de l’agence ne constituent pas un gain net. Et pour cause, ils recouvrent également les frais liés au fonctionnement de l’agence (frais de publicité, frais de rédaction d’avant-contrat, frais de visite, rémunération des agents salariés, frais de déplacement, etc.)

Pour toutes ces raisons, il est évident qu’un mandataire immobilier travaillant auprès d’une agence ne peut toucher qu’entre 40 % et 50 % des honoraires demandés aux clients.

Si vous débutez, travailler auprès d’une agence immobilière peut être intéressant, mais cela comporte aussi bien des avantages et inconvénients. Premièrement, vous travaillez avec une équipe habituée à l’exercice du métier autour de vous et cela vous permet de rester motivé et de vous familiariser avec votre secteur.

Cependant, il n’est pas rare de trouver un débutant passer plus de temps à la prospection commerciale. Autrement dit, vous risquerez de ne pas recevoir de commissions pendant plusieurs mois au début de votre activité auprès d’une agence.

Une commission entre 60 % et 90 % auprès d’un réseau immobilier

Un mandataire en réseau est beaucoup plus indépendant. Et pour cause, il travaille pour plusieurs agences immobilières et non pour une seule.

Donc, il ne dispose pas d’une seule boutique pour être visible. Ce qui lui permet de réduire les charges et donc de prétendre à une commission plus élevée.

Et pourtant, un mandataire travaillant au sein d’un réseau bénéficie des mêmes avantages qu’un mandataire auprès d’une agence traditionnelle.

Par exemple, son réseau peut lui fournir une assistance commerciale ou juridique, des outils de diffusion d’annonces, des documents types pour faciliter les transactions ou encore un fichier commun des biens à louer et à vendre.

Certes, le mandataire immobilier doit payer certains frais pour pouvoir travailler au sein d’un réseau. Cela peut prendre la forme d’une redevance mensuelle. Cependant, ce n’est rien par rapport à la marge de rémunération qu’il peut dégager par transaction.

Cette commission se situe généralement autour de 60 % mais peut atteindre jusqu’à 90 %.

Certains réseaux immobiliers proposent même un versement de commission évolutif en fonction du chiffre d’affaires généré. Par exemple, 70 % pour une première vente, 80 % pour la seconde et 90 % pour la troisième et ainsi de suite…

Cela peut également prendre la forme d’un seuil de chiffre d’affaires. Par exemple, 70 % pour une transaction jusqu’à 30 000 euros, 80 % pour une vente autour de 30 000 à 50 000 euros et 90 % pour une vente plus de 70 000 euros.

Les autres sources de revenus d’un mandataire immobilier

Outre la commission après la vente ou la location d’un bien immobilier, le mandataire indépendant peut également avoir d’autres sources de revenus. En voici quelques exemples :

La commission de cooptation

Certains réseaux immobiliers proposent à leurs agents un système de parrainage. Ainsi, lorsque l’agent immobilier indépendant parraine une autre personne pour s’intégrer au sein du réseau, il peut toucher une commission supplémentaire sur le chiffre d’affaires de son filleul.

La commission d’apporteur d’affaires

Lorsque l’agent immobilier apporte un bien à vendre ou à louer à son agence partenaire, il peut recevoir une commission une fois la transaction effectuée.

La commission sur le crédit

De nombreux réseaux et agences collaborent avec des établissements de crédit. Ces derniers peuvent proposer, en contrepartie d’une recommandation, un certain pourcentage de la somme empruntée par le client.

Ces sources de revenus supplémentaires dépendent notamment de l’agence ou du réseau partenaire. Dans tous les cas, ils vont augmenter votre chiffre d’affaires annuel si vous voulez mener une carrière dans l’immobilier en tant qu’agent commercial indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez les 10 ASTUCES indispensables en immobilier qui me permettent de gagner
Plus de 6 500€ /mois de loyers

Entrer votre adresse email pour recevoir Le Guide "10 ASTUCES indispensables pour réussir votre INVESTISSEMENT IMMOBILIER" immédiatement...