vendre un bien immobilier sans agence

Comment vendre un bien immobilier sans agence ?

Les professionnels de l’immobilier risquent encore de me tomber. « Quoi, vendre son bien immobilier sans agence, mais c’est une idée folle ! » Je les entends d’ici. Il faut dire que je ne me suis pas fait que des amis, notamment suite à la publication de cet article.

N’allez pas croire que je ne m’entends pas avec les agents immobiliers : certains sont quasiment devenus des amis. Mais, comme toute profession, ils donnent parfois dans le corporatisme. Et, sous couvert de défendre leurs clients, protègent surtout ce qu’ils estiment leur pré carré… et donc leur intérêt. Quoi de plus humain après tout ?

Alors, même si certains certains vont y aller de leur petit couplet et tenter de vous effrayer, sachez que la chose est parfaitement possible – puisque je la pratique assidûment depuis plusieurs années 😆 .

Comment vendre un bien immobilier sans agence ? Mode d’emploi dans les lignes qui suivent.

vendre un bien immobilier sans agence

Un peu de home staging

Pour vendre au meilleur prix, je vais vous la jouer « Plaza » : faites du home staging. Si votre bien est un peu vieillot, un bon coup de peinture blanche ou une touche de couleur va permettre de lui redonner un peu de lustre. Vous pouvez même aller plus loin en relookant une cuisine ou la salle de bain puisque ces deux pièces sont particulièrement appréciées par les visiteurs.

Autre aspect non négligeable : faire visiter un bien meublé et décoré avec goût permet souvent de vendre plus cher et plus vite par rapport à un bien vide. Alors, si vous souhaitez en tirer le meilleur prix, meublez et décorez votre appartement ou votre maison.

Définir le juste prix de votre bien

Le meilleur prix c’est également le juste prix, c’est à dire celui auquel un acquéreur est prêt à consentir. Ce n’est pas forcément le prix le plus haut – enfin si pour vous 😉 . Mais n’oubliez pas que pour vendre correctement et rapidement de la pierre, il ne faut pas se moquer du monde et être fidèle au prix du marché.

Comparez donc les offre similaires sur Internet, sachant que certains éléments créent des plus-values ou des moins-values sur l’estimation d’un bien : présence d’un balcon, d’une terrasse, d’une jolie vue, garage, parking, cave, ascenseur, rez de chaussée, isolation, qualité et ancienneté du chauffage… etc.

Vous pouvez également utiliser certains simulateurs sur Internet.

Autre option : faire venir un agent immobilier pour vous faire une estimation. Personnellement, je n’en suis pas très fan. En effet, si vous êtes dans l’optique de vendre un bien immobilier sans agence, c’est un peu malhonnête d’en faire travailler une pour ne pas lui signer de mandat à l’arrivée. Mettez-vous à la place de l’agent immobilier : vous apprécieriez de perdre votre temps de la sorte ?

En cas de bien loué, vous avez plusieurs options :

Voilà un cas particulier : vous souhaitez vendre un bien immobilier sans passer par une agence. Le hic c’est que vous avez un locataire en place.

Sachez que cette situation induit deux conséquences majeures :

– le nombre d’acquéreurs potentiels sera moins élevé du fait que le logement est occupé. Les personnes qui recherchent une résidence principale ne vont pas s’intéresser à votre bien. Seuls les investisseurs pourront y jeter un œil. Cela vous enlève une grosse partie des acheteurs du marché : les trois-quarts selon des données du réseau Century 21 en 2019.

– le prix de vente subira une décote. C’est traditionnel : dès lors qu’un bien est loué, cette occupation induit une décote sur le prix. C’est donc moins intéressant pour vous. Dès lors, vous pouvez envisager de donner congé à votre locataire avant la mise en vente. Mais attention ! Il y a des règles à respecter.

Faire réaliser les diagnostics immobiliers

Vous devrez ensuite faire appel à un diagnostiqueur immobilier car ces diagnostics sont obligatoires pour pouvoir vendre votre bien. J’en ai déjà parlé ici, notamment de leur coût 🙂 .

Publier l’annonce de vente

Si vous ne souhaitez pas être trop sollicité, ne laissez que votre adresse email : cela vous permettra de faire un premier tri, surtout si la demande est forte dans votre secteur.

Rendez votre bien attractif sans le survendre non plus : ainsi ne cachez pas des défauts qui sauteront aux yeux (ou aux oreilles) de vos futurs visiteurs. Cela ferait perdre du temps à tout le monde.

Soyez transparent mais également précis dans le descriptif du bien et du quartier : une mention sur la desserte en transports en commun ou la proximité des écoles et commerces est souvent appréciée et recherchée par les acquéreurs.

Utilisez l’incontournable Leboncoin pour publier votre annonce. C’est le mastodonte indispensable. Sachez néanmoins qu’il existe quelques alternatives, parmi lesquelles https://www.paruvendu.fr/, https://www.vivastreet.com/, https://www.avendrealouer.fr/.

Et n’oubliez pas de mentionner en gras, souligné, majuscule que NON vous ne souhaitez pas être contacté par des professionnels.

Sachez que cela arrivera quand même : la plupart d’entre eux vous promettront monts et merveilles. Ils vous diront qu’ils ont des acquéreurs qui cherchent exactement le type de bien que vous vendez. Un bon conseil : ne tombez pas dans le panneau.

Organisez les visites

vendre son bien immobilier sans agence

Vendre son bien immobilier sans agence, c’est également prendre en charge les visites.

Dans la mesure du possible, faites un tri des visiteurs par mail et par téléphone afin de n’avoir à faire qu’aux plus motivés d’entre eux. A vous de juger jusqu’à quel point vous manifesterez des exigences. Récemment, je n’ai pu visiter un appartement qu’après avoir montré « patte blanche » à la vendeuse qui était marchande de biens. Il lui fallait un écrit de la banque comme quoi j’étais bel et bien en capacité de faire financer l’opération.

Vous me direz c’est la suite logique du sévère resserrement de l’octroi du crédit immobilier. J’en ai parlé ici.

Dans la mesure du possible, cherchez à rassembler les rendez-vous sur une même période de temps, toutes les 15 minutes par exemple.

Au préalable, vous aurez bien potassé votre dossier pour ne pas vous faire « sécher » trop facilement. Avoir les réponses aux questions des visiteurs est un gage de sérieux et les rassure. Si vous ne savez pas répondre sur un sujet, expliquez que vous allez chercher l’information afin de leur transmettre dans les meilleurs délais.

Gardez en tête le prix en dessous duquel vous refusez de vendre, cela vous évitera de tomber dans des discussions de marchand de tapis avec certains « négociateurs professionnels » 😛 .

Et pour le compromis ?

Une fois que vous vous êtes entendu sur le prix et les conditions de vente avec votre acquéreur, il faut faire rédiger le compromis de vente. Il est alors temps de faire appel à votre notaire. Le notaire du vendeur pourra être associé s’il le souhaite.

Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez les 10 ASTUCES indispensables en immobilier qui me permettent de gagner
Plus de 6 500€ /mois de loyers

Entrer votre adresse email pour recevoir Le Guide "10 ASTUCES indispensables pour réussir votre INVESTISSEMENT IMMOBILIER" immédiatement...