Les secrets des intérêts composés (et comment vous devez en tirer profit)

Comment devenir riche ? Comment faire fortune ? Devenir millionnaire ? Si possible facilement et sans rien faire… Non, je plaisante 😆 .

Vous lisez tellement de choses à ce sujet, souvent les mêmes d’ailleurs. Alors, s’il vous plaît, je demande votre attention ! Je lance un avis de recherche :

Si vous êtes devenus riches après avoir lu quelques bons tuyaux sur Internet ou regardé trois vidéos sur Youtube, j’aimerais vous faire témoigner sur le blog Serial Investisseur. Après la fortune, la célébrité 🙂 .

Plus sérieusement, avez-vous déjà entendu parler de la croissance exponentielle ? Ou des intérêts composés ? Ce principe – essentiel à maîtriser pour qui souhaite s’enrichir – est le plus souvent évoqué dans le domaine boursier, tel que le Forex. Vous pourriez d’ailleurs investir dessus en utilisant les services de https://www.fxpro.fr/ pour avoir les plus grandes chances de succès. Mais les intérêts composés s’appliquent également à d’autres formes d’investissement comme l’immobilier. Voici comment.

Intérêts composés : késako ?

La théorie de la boule de neige

interets composés

La puissance extraordinaire des intérêts composés est fondée sur le temps. Certains peuvent y faire référence en parlant d’effet boule de neige (comme Warren Buffett) ou de croissance exponentielle. Peu importe comment vous le désignez, le facteur le plus important dans une équation exponentielle est donc le temps.

Wikipédia donne une définition claire des intérêts composés :

« Un capital est placé à intérêts composés lorsque les intérêts de chaque période sont incorporés au capital pour l’augmenter progressivement et porter intérêts à leur tour. C’est une notion antagoniste à celle d’intérêts simples, où les intérêts ne sont pas réinvestis pour devenir à leur tour porteurs d’intérêts.»

Imaginez : vous placez 100 € à 10 %. L’année suivante vous disposez de 110 €. Soit vous récupérez votre gain (10 €) et gagnerez à nouveau 10 € l’année suivante, soit vous laissez vos intérêts « faire des petits » et l’année N+2, vous aurez en main 121 €. A N+3, vous aurez 133,10 €. Etc, etc…

C’est le même phénomène avec la croissance exponentielle. Ou une boule de neige que vous faites rouler pour qu’elle grossisse.

Faut-il s’appeler Einstein pour comprendre les intérêts composés ?

Rassurez-vous tout de suite : la réponse est non. Mais, si vous voulez comprendre l’intérêt du concept, voici ce qu’en disait Albert Einstein «Les intérêts composés sont la huitième merveille du monde. Celui qui les comprend les gagne… Et celui qui ne les comprend pas les paie.»

Du coup, çà vous met la pression non ?

Et, un autre scientifique, Albert Bartlett a souligné l’importance de la croissance exponentielle avec sa citation : « Le plus grand défaut de la race humaine est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle ».

La règle des 70

Cette règle crée par Albert Einstein puis reprise par Albert Bartlett, vous permet de calculer rapidement le doublement de votre capital.

Prenons un exemple pour y voir plus clair :

vous placez 1 000 € sur un livret à 2 %. Votre capital doublera au bout de 35 ans (70 / 2).

Vous pigez le truc ? Extrêmement simple, non ?

Pour aller encore plus vite, voici un tableau.

Rendement annuel Durée nécessaire pour doubler votre capital
1 % 70
2 % 35
3 % 23,3
4 % 17,5
5 % 14
8 % 9
10 % 7
15 % 4,66
20 % 3,5

Vous pouvez donc jouer sur deux facteurs pour augmenter votre richesse : le temps et le rendement. Si vous jouez sur les deux tableaux, c’est tout bon ! Regardez la différence avec les intérêts simples :

 

intérêts composés

Image : strategie-argent.com

 

Si vous souhaitez faire des calculs plus élaborés, voici un simulateur.

Vous en concluez donc…

…que si vous en avez marre d’échanger vos temps pour gagner de l’argent, pensez croissance exponentielle pour vivre le style de vie que vous voulez. Une fois que votre système est en place, vous n’avez plus qu’à le regarder tourner et à le perfectionner à la marge pour améliorer son efficacité. Et plus le temps passe, plus la croissance devient rapide et votre chemin vers la liberté financière s’accélère. C’est la raison pour laquelle commencer sur cette voie le plus tôt possible est si important et pourquoi commencer jeune peut être si puissant.

 

Faites connaissance avec Axelle…

Axelle est une jeune femme ordinaire. Elle a 23 ans et a décroché un job d’employé dans le privé avec un salaire de départ de 2 000 € par mois. Après 2 ans de travail, elle a réussi à mettre un peu d’argent de côté. Elle a maintenant 25 ans et décide d’investir dans l’immobilier. Axelle achète un appartement 60 000 € qui lui rapporte un loyer de 450 € chaque mois. La banque lui a demandé de faire un apport (c’est souvent ce qui se passe lors d’un premier investissement) : elle a donc réglé les frais de notaire avec son épargne. Elle obtient un taux canon de sa banque et doit régler chaque mois 300 € de mensualité. Une fois toutes les charges payées, elle dispose d’un cashflow positif de 50 € par mois. Appréciable.

Mais Axelle est ambitieuse et ne veut pas s’arrêter là. Elle économise à nouveau (y compris ses 50 € de cash mensuel).

Deux ans plus tard, elle réalise une nouvelle opération dans la pierre : un petit immeuble de trois appartements pour 200 000 €. Les loyers cumulés de cet immeuble sont de 1600 € par mois. La mensualité à rembourser est de 1 000 € – n’oubliez pas qu’Axelle n’a que 27 ans et présente le profil idéal pour une banque : jeune, stable au niveau professionnelle et rigoureuse dans sa gestion financière. Une fois toutes les charges déduites, elle conserve un cash positif de 350 € par mois.

Et Axelle continue sa carrière de « serial investisseuse » (si, si çà se dit…) en utilisant à chaque fois son cash (ou ses intérêts si vous préférez) pour le réinjecter dans de nouvelles opérations.

interets composes

La même tendance se poursuit et, au moment où Axelle a 35 ans, elle possède 14 lots immobiliers qui produisent un flux de trésorerie mensuel de 2 000 €. Certaines de ses propriétés ont augmenté en valeur grâce à l’appréciation des prix de l’immobilier, et son patrimoine est estimé à 800 000 €. Elle va pouvoir commencer à rembourser par anticipation ses premiers prêts immobiliers, ce qui va encore augmenter son cash et lui permettre d’envisager de quitter son job.

 

… et le pouvoir des intérêts composés

Axelle réalise à présent le pouvoir des intérêts composés (ou de la croissance exponentielle), particulièrement dans l’immobilier. Que de chemin parcouru depuis ses débuts 10 ans plus tôt…

A 45 ans, tous ses prêts sont liquidés et elle touche l’intégralité de ses loyers, soit 5 000 € par mois. Et çà, sans (presque) rien faire : il faut quand même gérer ses biens et les locataires. Mais, dites-moi, il y a pire non, comme boulot ? Et puis, çà lui prend quoi ? Deux heures par semaine. Un peu comme dans ce livre.

Axelle meurt à l’âge de 85 ans, laissant à ses héritiers un patrimoine de plus d’un million d’euros (encore une fois, le prix de la pierre s’apprécie sur les longues périodes). Sa famille aura le luxe de la liberté financière grâce à la compréhension qu’a eu Axelle des intérêts composés à 23 ans.

 

Est-ce que vous êtes prêt ?

Je me doute qu’arrivé à la fin de ma petite fable, nombre d’entre vous vont s’écrier « bon tu es gentil mais je ne vais pas attendre 20 ans avant de profiter de mes investissements ! ». Et vous aurez totalement raison 🙂 . C’est d’ailleurs l’un des sujets centraux du blog : mettez la main sur des investissements à cashflow positif et profitez-en dès maintenant ! J’en ai parlé ici ou encore ici.

Ceci dit, si j’ai imagé le principe des intérêts composés, c’était pour mieux l’appréhender. Une bonne image vaut mieux que de longs discours !

Une fois le principe maîtrisé, vous devrez développer certaines qualités pour mener à bien votre croissance exponentielle.

Ces qualités sont les suivantes : constance, discipline et rigueur.

Evidemment, vous pouvez également faire le choix de profiter des intérêts produits par vos investissements. Tout est histoire de choix : profitez dès maintenant ou mettre le paquet sur les intérêts composés pour se libérer plus facilement de vos contraintes professionnelles.

 

Comment le temps affecte l’investissement

intérêt composé

Le temps, l’élément constant et universel qui détient plus de pouvoir que tout autre facteur d’investissement. Vous l’aurez compris : c’est vraiment l’atout le plus sous-estimé.

Pourtant, une simple étude suffirait pour se rendre compte que le temps est la vraie richesse. Demandez à un vieillard millionnaire combien il serait prêt à payer pour remonter le temps ? Sauf que la chose est impossible.

Le constat est simple : le temps est un élément quantifié sur lequel vous n’avez pas prise, tandis que l’argent est (potentiellement) illimité et qu’il dépend en grande partie de vous et de votre capacité à en générer.

La conclusion logique est que les plus riches de ce point de vue sont les jeunes générations. Mais elles ne le savent tout simplement pas.

Au final, la richesse est mesurée dans le temps, pas l’argent. Cependant, notre temps peut être préservé avec de l’argent. J’en ai d’ailleurs parlé dans cet article sur la liberté financière.

Commentaires (2)
  1. Michel de Trading-Attitude décembre 30, 2017

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez les 10 ASTUCES indispensables en immobilier qui me permettent de gagner
Plus de 4 500€ /mois de loyers

Entrer votre adresse email pour recevoir Le Guide "10 ASTUCES indispensables pour réussir votre INVESTISSEMENT IMMOBILIER" immédiatement...